AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Scéance Photo (Kazuo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reno Ezequiel Steverstone
Professeur d'anglais
avatar

Nombre de messages : 17
Animal : Il possède un chat
Âge : 38 ans
Date d'inscription : 24/03/2010

Plus encore sur moi
Portefeuille:
Possession:
Connaissance:

MessageSujet: Scéance Photo (Kazuo)   Lun 29 Mar - 23:06

Reno gambadait jusqu'au centre commercial. Une séance photo! Il avait attendu toute la semaine pour enfin revoir toute son équipe de photographe, maquilleur(euse), coiffeur(euse), etc. Il adorait leur compagnie et surtout, être modèle était plutôt amusant. Bon d'accord, sûrement que n'importe qui aurait hurler après quelques minutes dans la même position alors que les muscles se tordent, mais Ezequiel était fou de ce boulot, encore plus que celui d'enseignant qu'il affectait pourtant tellement. Il regarda son horaire de la journée. Ça allait être serré, il avait une séance de signature une demi-heure seulement après les photos. Ça n'allait pas être une journée de tout repos. La fin de semaine n'était pas une période de congé pour lui. En plus, des copies attendaient sagement d'être corrigées sur son bureau, son début de manuscrit traînait sur la table de la cuisine, une toile non-finie décorait le corridor sud...bref, la joie totale. Il ne savait pas comment il allait faire pour tout finir à temps. Surtout...qu'il pouvait arriver n'importe quoi entre-temps.

-Reno! On t'attendait! Cria un photographe au loin en s'avançant vers lui. Les deux s'échangèrent une accolade et Reno frotta le bout de son nez contre la joue du professionnel. Ce dernier, habitué aux excentricités de son modèle n'eut aucun commentaire et l'entraînant dans le petit studio calé entre un Bistro et un magasin de thé. Effectivement, calé était le mot parfait. Il ne l'aurait certainement pas vu s'il n'avait pas été avec son photographe.

"Je suis désolé, j'ai eu un problème domestique..."

Effectivement, ayant complètement oublié de fermer l'eau, la baignoire avait donc débordé, inondant le couloir Nord. Malheureusement, n'ayant pas eu l'idée de se procurer les services d'une femme de ménage -même si son manager avait pourtant insister- il avait du se débrouiller pour tout nettoyer seul. Le photographe comprenait évidemment, mais ils avaient un planning. Il tira donc le mondèle qui fut balloté de la maquilleuse à la coiffeuse, puis de nouveau à la maquilleuse -qui se révéla être le frère de la première maquilleuse finalement puisque celle-ci était partit manger- parce que la coiffeuse avait sans faire exprès gâcher un peu l'effet que la cosmétique avait donné à son visage. Lorsque tout fut enfin en place, Ezequiel se dirigea devant le rideau, puis la séance commença.

Deux heures plus tard, il sortit du studio, courbaturé, mais avec le sourire. Il était content de ces deux heures. il savait que les photos seraient magnifiques. Pas à cause de lui, mais ses photographes faisaient des miracles. Une fois encore, les compagnies l'engageant pour être le visage de leur société serait très certainement satisfait. De même que les fan attendant les photos sur le net. Ceux qu'il avait quitté en partant d'Angleterre par exemple.

Il se dirigea vers l'aire de restauration, se craquant les membres, habillés de nouveau en civil. Le mot normal ne siedant guère, celui de civil semble plus approprié. Il se servit à un Subway traînant par là, se disant que ces restaurants se trouvaient vraiment n'importe où. Il en avait vu un à Berlin lors de l'un de ses nombreux voyages...Voyages que son métier d'enseignant de lui permettait plus. Il arriva avec son plateau et faillit le renverser sur la tête d'un passant qui s'était accroupit pour attacher ses souliers. Freinant brusquement et manqua de s,étendre de tout son long, l,enseignant jeta un regard à l'inconnu.


"Désolé hein!"

Il s'éloigna par la suite. Mangeant le plus rapidement possible, il reprit ensuite la route vers la librairie où il devrait signé des livres dans quelques minutes. À mi-chemin, il heurta quelqu'un. Un coup d'oeil lui susffit pour voir qu'il s'agissait du même homme qu'il avait faillit décoré à coup de nourriture quelques minutes plus tôt.

"Arg...vraiment désolé, encore..."

Il se gratta l'arrière de la tête, conscient de sa maladresse. Une vraie plaie sincèrement parfois. Il eu un petit sourire d'excuse.
Revenir en haut Aller en bas
Kazuo Soma
¤Admin¤ Possédé par l'esprit du serpent
avatar

Nombre de messages : 540
Age : 26
Animal : Le serpent
Âge : 21ans
Date d'inscription : 14/05/2006

Plus encore sur moi
Portefeuille: 40 $
Possession:
Connaissance:

MessageSujet: Re: Scéance Photo (Kazuo)   Mar 30 Mar - 19:34

Une belle journée s'annonçait pour Kazuo. Il avait rendez-vous avec son éditeur dans une librairie plus tard dans la journée et cela faisait un moment qu'il ne l'avait pas rencontré. Disons que Kaz avait légèrement abandonné son plaisir d'écrire, mais c'était revenu en une journée et à la fin de cette même journée, son livre était presque terminé. C'était un record pour lui et probablement pour n'importe quel autre japonais de son âge qui écrivait... Mais il y avait cet écrivain américain, son nom lui échappait, mais on disait de lui qu'il avait écrit un livre de plus de mille pages en une journée... Comment avait-il fait? Il n'en savait rien et il s'en foutait un peu, car il aimait ça faire paniquer son éditeur. On lui avait dit qu'un de leur ancêtre faisait la même chose, mais il fallait dire que son éditrice était du genre à paniquer pour rien, mais c'est ce qu'on lui avait dit.

Bref, il avait pensé à tout cela couché dans son lit. Soit il faisait rien dans le salon ou bien il perdait son temps dans sa chambre à fixer le plafond. Il ne savait pas pourquoi, mais c'est dernier temps il passait beaucoup de temps seul dans sa chambre. Il avait sûrement besoin de se recentrer sur lui-même? D'une façon oui, mais en fait, cela faisait près de deux ans que la tragédie s'était produite. Kari lui manquait énormément... Il n'y croyait toujours pas encore... Pourtant tout le monde l'aimait, mais pourquoi il n'a pas voulu? Pourquoi ce crétin avait dit non!! La frustration qui s'élevait en lui devait sortir, alors il prit son oreiller et cria un bon coup. L'oreiller c'était pour bloquer son cri, pour que personne ne l'entende. Il finit par se lever.

Il était dans sa douche et pensait encore à Kari. Il se meurtrissait vraiment l'esprit pour rien! Ce n'était plus possible de vivre un amour avec elle. C'était finit... Il prit une grande inspiration et ferma les yeux. Il devait se conter chanceux. Il avait encore Shyô et de plus, il pouvait sortir à son aise, les jeunes Soma était fantastique et par-dessus tout, l'été arrivait à grand pas! Cette dernière pensée fut assez pour lui mettre le sourire aux lèvres.

Il sortit de la douche en sifflotant et en chantant. La journée était vraiment fantastique et il allait bien en profiter. Il s'habilla une fois rendue dans sa chambre. Il prit les vêtements qui lui venaient sous la main. C'est-à-dire, un pantalon noir délavé, des bas blancs, oui oui Kazuo porte des bas très simples, avec un chandail à manches longues,non en fait une chemise il ne faut pas oublier que Kazuo doit s'habiller selon la saison et dans son garde-robe - immense - il cache des vêtements des autres saisons, par-dessus lequel il mit un petit gilet sans manche noir. Il était chic, mais pas trop, habillé de cette façon. C'était un peu normal, puisqu'il allait rencontrer son éditeur.

Il se dirigea vers la cuisine et regarda dans toutes les armoires, il n'y avait plus grand chose à manger. C'était vrai qu'avec tant d'adolescents dans la maison, il ne restait presque plus rien pour manger. Alors Kazuo se rendit dans un restaurant. C'était nouveau pour lui d'aller là, mais il était près de la librairie et il avait pris beaucoup de temps à se préparer. Il s'était arrêté dans un restaurant Subway. Il connaissait que de nom. Il savait tout simplement qu'ils préparaient des sous-marins, mais c'était nouveau pour lui alors... pourquoi pas essayer! Le Soma finit par entrer dans le restaurant. Il y avait quelques personnes, mais il y avait plus d'hommes que de femmes, ce qui le fit sourire. Au moins, il ne pouvait pas vraiment se mêler les pieds et tomber directement sur une femme, surtout qu'elles étaient toutes assises et avaient presque toutes terminer de manger. Il était presque rendu au comptoir de demande quand il remarqua que son lacet droit était détaché, alors il se pencha pour l'attacher, mais il eut une belle peur.

Quelqu'un venait de lui rentrer dedans. Il ferma les yeux très fort et attendait les cris... Mais il n'eut rien. Il entendit un simple désolé et il s'éloigna. Il n'en revenait pas. Cette personne s'était éloignée. Kazuo fut vraiment content de constater que c’était un homme, mais quand même, il aurait pu faire attention. Le maudit avait de la nourriture sur lui, pas gros, mais il en avait. Mais une chance qu’il avait un manteau par-dessus sa chemise, car il aurait dû retourner à la demeure pour se changer, mais il n’avait pas trop le temps, son rendez-vous était très bientôt. Bref, il commanda, alla s’asseoir et il mangea en paix. Il espérait qu’il n’allait pas lui arriver d’autres trucs… Même deux ans après, cette journée n’a plus été la sienne… Tout était contre lui… Bref, il finit de manger et se dirigea vers la libraire.

Kazuo était sortit avant l’homme qui s’était pris les pieds pendant qu’il attachait son lacet. Étrangement, il semblait manger plus vite que lui, mais c’était sûrement parce que Kazuo avait pris moins de chose que lui. Il avait quand même réussit à manger quelques trucs avant de partir de la maison. Il se promenait dans la rue, il avait encore quelques minutes avant de s’y rendre alors il voulait profiter du bon temps à l’extérieur. Il était debout au milieu du trottoir et il faisait face à une boutique d’animaux. Dans la vitre on pouvait y voir deux chiens et trois chats. Il se demandait si c’était une idée d’avoir un vrai animal à la maison et c’était un peu trop risquer avec tout ce qui pouvait roder dans la maison… et déjà qu’ils attiraient tous les animaux de l’extérieur… ils s’étaient déjà vu… Non mais! Quelqu’un venait encore de lui rentrer dedans… Il attendait encore les cris, mais rien. Alors c’était encore… LUI!!! Kazuo le reconnut aussitôt. C’était l’homme du restaurant. Qu’Est-ce qu’il avait contre lui? Le suivait-il? Non en fait… Il était arrivé avant lui au restau alors, ce n’était pas le cas… Mais étrangement, cette fois, il s’excusa et ne prit pas la poudre d’escampette.


~ Ça va… Mais vous ne regardez pas où vous allez?

Kazuo lui fit un clin d’œil. C’était la première fois qu’il le voyait et étrangement, il n’était pas… Mais il l’Avait déjà vue quelque part!! Mais il ne se rappelait plus où… Il savait qu’il passerait les prochains jours à méditer là-dessus.

~ Y’a rien de mal. C’est quand même drôle, en même pas une heure, vous m’êtes entré dedans deux fois. C’est comique, personne ne me croira. Au fait, vous alliez où concentrer comme vous l’étiez?

Le Soma aimait bien prendre les trucs d’une façon rigolote, mais il fallait avouer que là, c’était presque tordant. Il n’avait même pas eu une heure entre les deux collisions. Kazuo lui offrit un petit sourire en attendant sa réponse et mit ses mains dans ses poches,

_________________
×÷·.·´¯`·)» Maudit du serpent «(·´¯`·.·÷×
Revenir en haut Aller en bas
Reno Ezequiel Steverstone
Professeur d'anglais
avatar

Nombre de messages : 17
Animal : Il possède un chat
Âge : 38 ans
Date d'inscription : 24/03/2010

Plus encore sur moi
Portefeuille:
Possession:
Connaissance:

MessageSujet: Re: Scéance Photo (Kazuo)   Mar 30 Mar - 21:34

Il était marrant lui. Pas de façon péjorative, mais c'était plutôt comique. Il regarda sa montre quelques instants. Il avait encore un moment. Une chance, la librairie n'était pas loin de l'aire de restauration. Il regarda le jeune homme. Il avait des jeunes hommes comme lui dans ses classes d'anglais. Les japonais étaient si intéressants. Ils avaient un physique différent des européens et avaient une manière tout à fait différente de se comporter. Il ne pouvait qu'adorer de plus en plus ce pays qu'il habitait depuis quelques années déjà. Comment ne pas l'aimer d'ailleurs? Il regarda un moment le pauvre qu'il avait bousculer au moins deux fois dans la même heure. Il devait vraiment être distrait pour faire une gaffe pareille.

"Ça dépends...quand j'ai les yeux ouverts, parfois ça aide."

Plaisanta-t-il avec un léger sourire sur le visage. Il regarda une nouvelle fois sa montre. Il devrait arrêter d'être toujours aussi stressé. Il n'arriverait pas en retard et il le savait parfaitement. Ce n'était pas la première séance de signature qu'il avait. Après tout, avec tous les livres qu'il avait écrit dans sa vie, il y avait de quoi prendre l'habitude.

"J'allais à la librairie par là."

Il pointa la libraire coincée entre deux autres magasins. Le centre commercial était gigantesque. Une chance, il ne s'était pas perdu, parce que là, il se serait fait mitrailler par ceux qui organisaient ses journées, par les responsables de la librairie et par ses fans. Dans la liste, Reno savait parfaitement que les derniers étaient bien évidemment les plus dangereux. En faites, il adorait ça. Même être pourchassé parfois dans les rues par des fans un peu extrêmiste. Ça remontait son adrénaline. Il adorait cela aussi.

"Et si j'y suis pas à temps, on me déchiquète en morceau."

Il eu un petit sourire.

"Et toi? Que faisais-tu ici?"

Ce petit jeune était mignon. Il le voyait dans toutes ses classes. Les japonais avaient réellement un charme que n'avait pas les autres jeunes de son pays. Il eu un sourire, puis regarda la librairie. Il regarda à nouveau l'heure.

"Je suis vraiment désolé encore pour t'avoir presque plaqué. Va falloir que j'y aille...ils sont dangereux!"

Il lui tira la langue.
Revenir en haut Aller en bas
Kazuo Soma
¤Admin¤ Possédé par l'esprit du serpent
avatar

Nombre de messages : 540
Age : 26
Animal : Le serpent
Âge : 21ans
Date d'inscription : 14/05/2006

Plus encore sur moi
Portefeuille: 40 $
Possession:
Connaissance:

MessageSujet: Re: Scéance Photo (Kazuo)   Mar 6 Avr - 17:19

Kazuo regardait toujours ce jeune homme. Il était clair qu'il n'était pas japonais. Sa peau était blanche, ses yeux non bridé. Donc, il était soit anglais, américain ou canadien, mais d'après son vécu, il devait plutôt être américain. C'était rare de voir les autres nationalités venir franchir le sol nippon et se rendre à une libraire, mais en même temps, il pouvait être un voyageur, mais l'histoire de la librairie était encore étrange... Qui irait voir un magasin dont il n'y a que des livres écrit en japonais et très, très peu en anglais, mais ils n'étaient pas inexistant. Mais quand le jeune homme parla, Kazuo reconnu un petit accent anglais, mais pas british alors, c'était l'américain qui prit le dessus, mais en même temps... bref. ce n'était pas un japonais.

Alors, ils allèrent tous les deux dans la même librairie, mais qu'allait-il faire là? M'enfin. il pouvait faire ce qu'il voulait, mais Tetsu le trouvait un peu étrange. Déjà qu'il lui parlait d'une façon trop familière, il ne savait pas que pour un japonais c'était très impolis quand un inconnu l'appelait comme s'ils étaient de vieux amis. Alors, cela ne devait pas faire longtmeps qu'il était au Japon ou bien il ne savait rien sur leur culture. Kazuo essaya de passer outre, mais c'était plus fort que lui, il devait lui dire, mais ils n'Avaient pas le temps, le temps prèssait.


~ Je vais à la même place que vous. C'est trop étrange que l'on se croise et que l'on va à la même place... Nous pourrions y aller ensemble, car le temps presse aussi pour moi.

Le serpent commença à avancer. En fait, pour le Soma, le temps ne pressait pas vraiment,il voulait même faire languir son éditrice, mais son "prédateur" l'intriguait sérieusement.

_________________
×÷·.·´¯`·)» Maudit du serpent «(·´¯`·.·÷×
Revenir en haut Aller en bas
Reno Ezequiel Steverstone
Professeur d'anglais
avatar

Nombre de messages : 17
Animal : Il possède un chat
Âge : 38 ans
Date d'inscription : 24/03/2010

Plus encore sur moi
Portefeuille:
Possession:
Connaissance:

MessageSujet: Re: Scéance Photo (Kazuo)   Dim 27 Fév - 20:11

"Le destin sans doute !"

Il mit ses mains dans ses poches, mais ne refusa pas d'être suivit par le jeune homme. Après tout, ça lui ferait de la compagnie pour aller à la librairie. Il connaissait parfaitement les japonais et leurs coutumes un peu coincées, mais il n'y avait jamais fait attention. S'ils étaient pas contents de son caractère extraverti, ce n'était pas lui qui ferait quelque chose contre. Il n'en avait rien à faire. Ses fans, même japonais, l'appréciait ainsi et il ne refusait pas du tout d'embrasser les joues des japonaises et serrer la main des japonais. Il prenait le thé avec ceux qui s'occupaient de lui ici, il s'amusait avec les gamins. Il était l'homme étrange que beaucoup de gens reconnaissaient. Les avis sur son cas étaient mitigés depuis qu'il était arrivé dans le pays, mais jamais il n'avait fait attention aux regards désapprobateurs des gens ni aux murmures indignés. S'il voulait rester sain d'esprit et bien dans sa peau, il se devait de se respecter et donc de rester lui-même en tout temps. Peu importe le pays, peu importe les coutumes, peu importe les gens autour de lui. De toute manière, même en Angleterre il était plutôt controversé, donc ça ne le dépaysait pas réellement.

"Tu vas là pour quoi ?"

Il était curieux. Après tout, il ne connaissait pas celui qui faisait la route avec lui et Reno adorait rencontrer les gens. Se faire des nouveaux amis, de nouvelles connaissances, rigoler. Il se demandait même s'il ne devrait pas se chercher bientôt quelqu'un avec qui passer quelques nuits. Ou juste une. Il était un peu en manque d'attention, aimait quand on prenait soin de lui, même s'il adorait faire son indépendant.

"Ah oui, au passage, si ça t'intéresse, je m'appelle Reno. D'après moi tu t'en fous, mais sait-on jamais, ça peut servir."

Il lui servit un clin d'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Scéance Photo (Kazuo)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Scéance Photo (Kazuo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment fixer un appareil photo sur le Brompton ?
» Photo rigolote -1 tout les jours
» Photo de ma maitresse
» Quel appareil photo choisir pour nos randonnées ?
» Photo d'oslo le petit poney d'attelage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: εїз Tokyo εїз :: Le centre commercial-
Sauter vers: